Vingt-cinquième dimanche du Temps ordinaire  - (Année A)
Semaine du 24 septembre 2017

Le problème des privilèges
 

Nous voici à la parabole des ouvriers de la dernière heure.

Les ouvriers de la dernière heure ont le même salaire que tous les autres dans le Royaume.

Cette parabole a provoqué souvent l’indignation.

Au nom de la Loi de Moïse, les pharisiens protestent contre l’accueil bienveillant fait par Jésus aux pécheurs.

Le message de la parabole est clair: la bonté de Dieu dépasse l’étroitesse humaine et rejoint les pécheurs rejetés par la société.

Nous, nous faisons des privilèges aux « méritants ».

Jésus fait des privilèges à tout le monde.

« C’est pas juste », dirons-nous. Ce mot cache notre jalousie.

Regardons notre attitude cette semaine chez nous, au travail, ou dans l’équipe que nous formons.

Sans peine nous pourrons découvrir ces réflexes de jalousie qui empoisonnent tant la recherche de l’amour.

 


Texte de Louis Fecteau, prêtre

Proposé par l'Abbé Jacques Dorélien,
Prêtre-curé des paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien