Le Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ - (Année C)
Semaine du 23 juin 2019


Une grande mission pour les Douze

 

Au commencement comme à la fin du texte évangélique proclamé en ce dimanche du Saint-Sacrement (la Fête-Dieu), un même nombre est mentionné : DOUZE.

Ce sont les Douze disciples de Jésus (qui deviendront ses Apôtres) qui lui disent de nourrir les foules qui l’ont écouté. Et à la fin du récit, il est signalé qu’on ramassa douze paniers des morceaux qui restaient après la multiplication des pains.

Et entre ces douze, il y a non seulement la mention de l’action miraculeuse de Jésus a laquelle il associe ses disciples pour qu’ils distribuent à la foule les pains et les poissons, mais aussi, et je dirais surtout, la demande qu’il leur fait : « Donnez-leur vous-mêmes à manger ».

Une fois terminée la mission terrestre de Jésus, ce sont les Douze, devenus apôtres, c’est-à-dire envoyés aux nations, qui auront à nourrir les foules en puisant dans ces douze paniers recueillis après l’action de Jésus. À travers les siècles, cela se fera par l’eucharistie (clairement évoquée par le récit de la multiplication des pains) toujours liée comme au temps du Christ à l’annonce de la Parole.

Comme le rappel de l’Eucharistie le Jeudi Saint risquait d’être peu souligné à la veille de la mort de Jésus. L’Église, depuis le Moyen-Âge, a jugé bon de consacrer un jour à la fin du temps pascal pour en faire mémoire. Les manières de le faire ont pu varier (les anciens se souviennent des processions de la Fête-Dieu) mais la réalité demeure : Jésus alimente encore son peuple avec sa Parole et son Pain.
 


Texte de Jean-Pierre Camerlain, prêtre

Proposé par l'Abbé Jacques Dorélien,
Prêtre-curé des paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien