Sixième Dimanche de Pâques - (Année B)
Semaine du 6 mai 2018


Sortir des sentiers battus

 

C’est toujours difficile de sortir des sentiers battus et de quitter nos zones de sécurité. Le changement apporte son lot de questionnements et de peurs.

C’est ce qui arrive à Pierre, dans le texte des Actes des Apôtres, lorsqu’il va rencontrer Corneille, un centurion de l’armée romaine.

L’étonnement de Pierre est grand car ce païen, selon les critères juifs, le voit comme quelqu’un d’important et de plus l’Esprit Saint vient habiter un étranger. (…)

Nos manières de pratiquer l’Évangile se transforment. Nous avons des invitations à voir, dans la société qui change, des nouvelles manifestations de l’Esprit. Il faut être capable d’identifier ce qui est un pas vers une meilleure présentation de la Bonne Nouvelle en 2018, de ce qui serait la crainte de perdre des acquis.

L’exemple du Pape François est très indicateur dans ce sens. Il est prophète en osant interpeller des pratiques au nom de l’Évangile.

(…) Le Seigneur sort des catégories sociales et des sentiments, de son époque et nous invite à faire comme Lui.

Cette démarche nous propose de regarder autrement nos relations entre nous et avec Lui.

La société parle malheureusement peu, aujourd’hui, de véritable amour mais souvent de relations éphémères, basées sur la satisfaction personnelle et non le don de soi.

Donner sa vie gratuitement supposera souvent une transformation des liens, un dépassement de soi et de sortir des sentiers habituels.

Le grand commandement de l’amour est prioritaire dans nos vies et demande de voir le Christ dans les autres en plus de Le célébrer dans les sacrements.

 


Texte de Daniel Gauvreau, prêtre

Proposé par l'Abbé Jacques Dorélien,
Prêtre-curé des paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien