Vingt-huitième dimanche du Temps ordinaire  - (Année A)
Semaine du 15 octobre 2017

Je suis invité
 

Quand le courrier m’apporte une invitation, un sentiment de joie m’envahit ordinairement.

Il m’arrive parfois cependant, de ressentir un peu d’embarras.

De toute façon, à chaque fois, je suis forcé de prendre une décision bien précise: ou bien j’accepte, ou bien je refuse.

J’accepte avec enthousiasme, ou malgré moi.

Et si je refuse, c’est carrément, ou souvent à grand regret.

Et alors, l’invitation vient révéler le genre de relation qui existe entre moi et mon ami.

Elle m’amène souvent à me dépasser.

Je pèse le pour et le contre.

Je trouve tous les moyens pour me libérer.

Ou bien je recherche les meilleurs prétextes pour m’excuser.

Je dois me compromettre, prendre position, et afficher ma position.

Il ne suffit pas de se dire touché par une invitation.

RSVP, connaissez.

Les cartes d’invitation se jettent parfois à la poubelle, ou donnent lieu à des mots d’excuses pleins de civilités.

Comme à tous les hommes, la porte du Royaume nous est ouverte.

Nous sommes invités.

Mais personne ne nous poussera de force.

Il faut se donner la peine d’entrer.

Nous sommes des invités. RSVP avant le...

 


Texte de Louis Fecteau, prêtre

Proposé par l'Abbé Jacques Dorélien,
Prêtre-curé des paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien