Vingt-septième dimanche du Temps ordinaire  - (Année A)
Semaine du 8 octobre 2017

Une parabole pour aujourd’hui ?
 
Nous sommes en pleine Semaine Sainte (pas dans la réalité, mais dans la lecture continue de l’Évangile de Saint Matthieu que nous faisons de dimanche en dimanche).

Entré à Jérusalem le dimanche qui deviendra celui des Rameaux, Jésus après avoir chassé les vendeurs du Temple entre en conflit avec les autorités religieuses de Jérusalem, conflit qui aboutira bientôt à sa condamnation et à sa mort.

Au cours de ce conflit, trois paraboles se rencontrent: celle des deux fils, celle des ouvriers de la vigne (lue aujourd’hui) et celle du festin nuptial.

Jésus condamne les gens du passé et du présent qui ont été infidèles à Dieu, le Maître de la vigne. Son enseignement est assez clair pour que les Pharisiens s’y reconnaissent et cherchent à faire périr Jésus. Mais Jésus garde espoir: la pierre rejetée deviendra pierre d’angle. Il ne mourra pas en vain.

Voilà pour l’histoire passée. Quant à nous, les disciples de maintenant, la question de notre fidélité au Seigneur reste posée. Sommes-nous vraiment la nation qui fait produire des fruits? Ou selon une autre parabole le figuier stérile?

 


Texte de Jean-Pierre Camerlain, prêtre

Proposé par l'Abbé Jacques Dorélien,
Prêtre-curé des paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien