Troisième Dimanche de Pâques - (Année A)
Semaine du 30 avril 2017

Comme à Emmaüs

 

Comme à Emmaüs

C’est dans le quotidien que Jésus nous est présent. Sur nos routes, dans nos labeurs, dans nos désolations, dans l’intimité avec nos amis, et jusqu’au soir de toutes nos journées.

Comme à Emmaüs.

C’est dans l’accueil d’un inconnu, d’un étranger que Jésus nous est présent. Il est dans ceux qui nous accompagnent, qui marchent avec nous. Nous le voyons sans le « voir ». Nos yeux sont aveuglés.

Comme à Emmaüs.

C’est dans l’attention qu’on fait de l’Écriture que Jésus fait sentir sa présence. La méditation de la Parole, elle est capable de nous éclairer. Elle nous réchauffe le cœur, elle redonne goût de vivre.

Comme à Emmaüs.

C’est dans la fraction du Pain, dans l’Eucharistie, que Jésus nous est présent. Il faut l’inviter à notre table.

Comme à Emmaüs.

Et c’est dans le témoignage de notre vie, dans l’annonce de notre foi, dans notre mission, que Jésus nous sera encore présent.

Comme au retour d’Emmaüs.

 


Texte de Louis Fecteau, prêtre

Proposé par l'Abbé Jacques Dorélien,
Prêtre-curé des paroisses Marie-Reine-des-Cœurs et Saint-Fabien